Σάββατο, 4 Ιουλίου 2009

ένα δέντρο που μιλάει


...rue mouffetard

“passant, regarde ce grand arbre et à travers lui, il peut suffire.
car même déchiré, souillé, l’arbre des rues, c’est toute la nature, tout le ciel, l’oiseau s’y pose, le vent y bouge, le soleil y dit le même espoir malgré la mort.

philosophe, as-tu chance d’avoir arbre dans ta rue, tes pensées seront moins ardues, tes yeux plus libres, tes mains plus désireuses de moins de nuit.”

Pierre Alechinsky et Yves Bonnefoy.

1 σχόλιο:

phd είπε...

Τι ωραίο κείμενο!
Γιατί δεν το μεταφράζεις στα ελληνικά να το χαρούν περισσότεροι...έχουμε τόσο ανάγκη να αγαπήσουμε τη φύση περισσότερο και πιο ουσιαστικά.
Felicitations pour votre blog de telle qualite!