Παρασκευή, 8 Οκτωβρίου 2010

s e r e n d i p


La première édition du festival indisciplinaire à Paris se propose de mélanger les genres et d’éclater les hiérarchies artistiques dans un joyeux maelström !

Cherchant à relier différentes marges de l’art, celle des avant-gardes historiques et du détournement en général, en passant par la culture du Do It Yourself, le hacking, le mashup, le collage, le circuit bending ; toutes les pratiques modernes, ludiques, populaires et savantes, inter-générationnelles et pluridisciplinaires.

La débrouille, le partage du savoir, la transversalité, le recyclage, l’imagination sont donc les ressources des nombreux artistes invités, relevant d’une éthique (plus que d’une esthétique) que cette association souhaite défendre et transmettre sous le nom de « Serendip », terme anglais désignant la capacité de tisser des liens entre des découvertes inattendues.


Ce festival nomade investi plusieurs lieux de Saint-Denis et de Paris. Au programme des concerts et installations aux Caves Lechapelais le 15 octobre 2010 avec entre autres le performer Jean Louis Costes, les monstres de l’électro Patric Catani et Bogdan Raczynski, et le jazzman iconoclaste Mederic Collignon, primé en juillet dernier "artiste de l'année" aux Victoires du Jazz. Des performances audio/vidéo le 13 octobre 2010 au cinéma L’archipel avec les avant-gardes historiques : le lettriste Maurice Lemaitre et l'un des précurseurs du cinéma élargi Giovanni Martedi, mais aussi les bidouilleurs inclassables modernes Pierre Bastien et People Like Us. Il y aura aussi des ateliers sonores, performances et rencontres gratuites à l’université de Paris 8 et une exposition ainsi que des concerts, ateliers et projection de films au sein du plus vieux squat artistique de Paris, La Miroiterie le 22 et 23 octobre 2010.

2 σχόλια:

georges salameh είπε...

un travail "cousin" du festival par george prinos, un ami et photographe:
http://www.gprinos.com/serendipity.html

chirine nour είπε...

c'est un beau travail!