Κυριακή, 3 Απριλίου 2016

les larmes d' Erysichthon







"...Moins dans la représentation, c’est par l’usage de matériaux naturels et ce qu’ils véhiculent comme vertus apotropaïques que la nature prend corps dans l’oeuvre d’Irini Gonou. Les tentures sont toutes réalisées à partir de matières végétales, teintes avec des végétaux et parsemées d’éléments naturels collectés par l’artiste. Plumes, feuilles et roseaux. Comme des jardins composés, suspendus, les tissus fluides dessinent un parcours labyrinthique dans l’espace de l’exposition, invitant le spectateur à l’errance...



Marquée par une pensée animiste et
syncrétique, les oeuvres d’Irini Gonou, fragiles collages, nous soufflent
ainsi tout bas, les secrets des nymphes et les larmes d’Erysichthon..."

                                                             a suivre...

(extrait du texte de Claire Kueny pour l'exposition La prophesie d'Erysichthon)

Δεν υπάρχουν σχόλια: