Τρίτη, 27 Ιανουαρίου 2009

Le Clesio, ένα απόσπασμα

je crois que meme les fourmis de temps en temps, se trompent...



















...agir, ce n'est pasforcement savoir ce qu'on fait. si rever c'est etre apathique, oui, biensur, on peut opposer le reve a l' action, mais on peut agir en se laissant deriver. les activites cerebrales sont reparties curieusement; je pense qu'il doit y avoir un tres faible pourcentage d'activites cerebrales conscientes, utiles meme...
de toutes les activites humaine peut etre douze pour cent sont vraiment conscientes. tout le reste, ce sont des essais, des tentatives qui avortent et ne donnent rien;des impasses dans lequellees on tombe;des gestes inutiles.
c est la meme chose pour les animaux, si vous y regardez de pres. ils ont l'air adaptes au regne terrestre, mais eux aussi font beaucoup de gestes inutiles....
je crois que meme les fourmis de temps en temps, se trompent, qu'elles vont dans la direction opposee a celle de la fourmillere. ca existe, des fourmis perdues.
un ecrivain c'est quelqu'un qui a le lux, la chanche -ou parfois le desespoir-de pouvoir noter ses gestes inutiles, ses penses inutiles et d'arriver parfois a en faire quelque chose qui tienne debout.

από το βιβλιο του Le Clesio "ailleurs".

Δεν υπάρχουν σχόλια: